浅井直幸

Au Japon, la vénération de l’indigo, appelé Ai, homophone du mot « amour », est fortement ancrée dans les traditions. L’indigo représente le bleu du ciel, de l’eau et de la mer.
Doté de propriétés antimicrobiennes, autrefois, il protégeait de la vermine comme du mauvais sort. D’innombrables objets étaient ainsi teints en couleur indigo, non seulement des linges, des kimonos, mais aussi des housses de matelas, des couvre-chefs, etc.

L’art de la teinture à l’indigo résiste aux progrès de l’industrie des colorants chimiques grâce à la passion de quelques artisans japonais comme ASAI Naoyuki. Travaillant à Kyôto, il utilise des méthodes traditionnelles, sans pour autant cesser d’explorer de nouvelles possibilités, notamment la teinture du cuir à l’indigo sous la marque SUKUMO Leather.


PROFONDEURS – 深層

Pour Révélations, ASAI Naoyuki, au travers de son expertise de l’indigo, apporte le bleu qui lui tient tant à coeur à la canopée de papier et aux plateaux « Ondes ». De grands rouleaux teints à l’indigo illustrent par ailleurs la magnificence de cette couleur dans des formats plus imposants.